Parenthèse bucolique

C’est un lieu bien caché, en plein Paris, auquel on accède par un escalier interminable… Mais quelle récompense !

Comme un monde hors du temps, deux rues (Irénée Blanc et Jules Siegfried) dévoilent leurs petites maisons pleine d’un charme désuet : 89 en tout, et toutes à un étage. Bambous et camélias ponctuent la visite (trop courte) de ces deux rues imbriquées. À visiter aux beaux jours…

Accès par la rue Géo Chavez, qui part de la place de la Porte de Bagnolet (20e arrondissement).

Totalement sous le charme, j’en ai oublié de prendre quelques photos, alors voici celles du site absolutely-paris.com

La_Campagne_a_Paris_002_Rue_Irenee_Blanc

La_Campagne_a_Paris_004

La_Campagne_a_Paris_005

La_Campagne_a_Paris_003_Rue_Jules_Siegfried