Slow attitude

photo copie

Notre société, nos ordinateurs et nos super téléphones nous poussent à aller toujours plus vite. Et si, pour une fois, on prenait un peu son temps ? Découvrez 5 petits conseils pour ralentir et, paradoxalement, être encore plus efficace !

1. Le matin, lorsque le réveil sonne, prenez 1 ou 2 minutes pour « faire le chat » : étirez-vous doucement, en essayant de ressentir chaque muscle de votre anatomie. Cette pratique permet de réveiller doucement son corps et de favoriser la bonne circulation des énergies.

2. Savez-vous comment va se dérouler votre journée ? Il est important de visualiser les évènements à venir (du moins ceux qui sont prévus !) et d’en faire des jalons. À chacun de ces temps forts, prenez le temps de respirer profondément et de vous re-situer dans votre planning de journée. Cette mini-pause régénératrice vous aidera à ne pas vous sentir « dépassé par les évènements ».

3. Connaissez-vous « l’heure magique » ? C’est une heure (ou 1/2 ou bien encore 1/4 d’heure) que chacun devrait dédier chaque jour à réfléchir à sa vie, ses actions réalisées, ses envies et ses projets à venir. Certains peuvent le faire en prenant leur douche, ou pendant les transports, ou bien encore le temps d’une balade. Il s’agit d’une forme de méditation simple, adaptée à notre rythme et extrêmement enrichissante.

4. Vous êtes confronté(e) à un problème important ? Il est tout à fait normal que votre esprit ait tendance à « surchauffer » afin d’envisager une solution. Voici une façon efficace de vous aider à trancher : prenez un grand recul, dites-vous que vous êtes un inconnu et observez la situation de l’extérieur. Ou bien encore, exposez votre problème à une personne imaginaire, qui ne connaît rien de votre vie et de votre situation. Vous trouverez alors sûrement, sous cet angle nouveau, des mots simples et un « déclic » qui permettront de régler efficacement votre problème.

5. Et pourquoi ne pas prendre conscience du rythme de la vie et des saisons en adoptant une plante, un arbuste, un bonsaï ? Ils demandent des soins quasi quotidiens (ce qui permet de faire « l’heure magique » dont nous avons parlé plus haut !), nous font réaliser que tout est une question de cycle : le bourgeon devient une feuille, la fleur sublime se fane et tombe… S’occuper d’une plante, c’est renouer avec une infime part de l’immense nature et se mettre à son diapason.

Ralentir, c’est être mieux dans sa vie, tout en étant aussi « rapide » : le temps que je valide mes photos d’escargots, ils avaient tous disparu !

photo copie

photo copie 4