Kérosène vert

Le secteur aérien pourrait devenir le plus gros producteur de CO2 ces prochaines années. Mais voici que des scientifiques allemands mettent au point un carburant semblable au kérosène, à une différence près : il est constitué d’eau !

Le principe : séparer les molécules d’eau en oxygène et hydrogène, puis combiner cet hydrogène avec le carbone présent dans l’air. Seul bémol : la production demande énormément d’énergie, ce qui rend le kérosène vert actuellement trop cher (si on le généralisait, le prix des billets d’avion augmenterait de 60 %). Il faut donc utiliser des énergies renouvelables pour créer ce carburant. L’Allemagne investit dans ce kérosène propre, tout comme le Canada et les Etats-Unis.

Source : Korii. Visuel : pxhere