L’expérience de l’instant

La rétrospective consacrée à David Hockney, dont l’exposition s’achève dans les prochains jours au Centre Pompidou, nous invite, au fil des œuvres, à ressentir l’instant présent avec plus d’acuité.

Qu’il s’agisse du célèbre A bigger splash, où un plongeon rompt soudain la quiétude d’un abord de piscine, des nombreuses peintures de jardins, qui offrent à voir des lieux lumineux et méditatifs, des double portraits ou des collages de polaroïds, David Hockney semble vouloir suspendre la course du Temps, figer l’instant comme pour mieux le concentrer en sensations.

S’il fallait trouver un parallèle avec notre quotidien en entreprise, il viendrait tout naturellement ! Nos modes de travail et d’échanges, en devenant de plus en plus collaboratifs et efficaces, ont aussi engendré deux problèmes : la dispersion et l’interruption. Il devient de plus en plus difficile de réaliser une tâche dans un environnement qui favorise les sollicitations multiples (open spaces, réunions…), lorsque les collaborateurs et les niveaux de décisions sont multiples et lorsque la communication est invasive (e-mails, téléphone…). En découlent une baisse de la concentration et parfois une perte de sens dans le travail.

La pleine présence : clé d’un meilleur rapport au monde ?

La pleine présence vise « tout simplement » à revenir à ce que nous sommes ici et maintenant. Comme dans une toile de Hockney ! Lorsque nous sommes autour de la piscine, nous ne pensons pas à ce qu’il y a dans la villa ou dans les jardins. Et l’instant n’est ni celui qui figure le nageur sur le plongeoir, ni celui qui nous montre sa tête hors de l’eau.

Revenir à la pleine présence au travail, c’est libérer l’esprit de ce qui a été (une matinée de réunions, un dossier épineux…) et ne pas le surcharger avec ce qui sera ensuite (le point de 16 h, votre planning de demain…). C’est donc être entièrement concentré sur l’instant et y consacrer toutes ses ressources. C’est terriblement efficace.

Contrairement aux idées reçues, agir en pleine présence, ce n’est pas « risquer de passer à côté de quelque chose » ou « se détacher », ou bien encore « être un peu perché » ! C’est aller à l’essentiel, réfléchir et agir avec plus de clarté, simplifier son rapport au monde et aux autres. L’offre Offease de bien-être en entreprise (www.offease.fr) place la pleine présence au cœur de ses sessions : on y apprend notamment comment appliquer le « ici et maintenant » au quotidien.

« J’aime vivre dans l’instant, il n’y a que ça qui compte » : ce n’est pas moi qui le dit, c’est David Hockney !

Visuel : A bigger splash, © David Hockney, Collection Tate, London
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s