Pancake Mountain

Non, « Pancake Mountain » n’est pas le nom d’un film où des cowboys s’embrassent… C’était le petit déjeuner surprise de la Fête des Pères (avec votre serviteur himself aux fourneaux). Et quand on dit « Pancakes Mountain », ce n’est pas mensonger, photo à l’appui !

La délicate Madame G. a décrété qu’ils méritaient d’entrer dans le hall of fame des délices. Alors, après avoir testé de nombreuses recettes, je suis en mesure de vous livrer celle qui va faire de vous un(e) véritable Pancakista. Elle est inspirée du très bon « Un goûter à New York », qui m’avait déjà permis de réaliser un succulent carrot cake). Comme toujours, c’est simple et rapide !

Il vous faut 2 saladiers : un pour les ingrédients secs, un autre pour des ingrédients liquides (comme souvent dans les authentiques recettes américaines…)

Dans le 1er saladier, verser 400 g de farine, 2 sachets de levure, 2 cuillères à café de sucre en poudre, 1 cuillère à café de sel et 1 cuillère à café de vanille en poudre (si vous n’en avez pas, vous pouvez remplacer par 1 cuillère à café de vanille liquide, dans l’autre saladier). Bien mélanger.

Dans le 2nd saladier, battre 4 œufs entiers, verser 150 g de beurre fondu et 1/2 litre de lait fermenté (par exemple, du lait « Ribot »). Bien mélanger.

Verser le contenu du 2nd saladier dans le 1er, bien mélanger, ajouter éventuellement du lait si la pâte est trop épaisse, et laisser reposer au moins 1 h au frais (idéalement, préparez la veille et laissez la pâte au frais toute la nuit).

Faire chauffer 1, 2, 3 ou 4 poêles (the more, the better !). Versez des petits tas de pâte (3 ou 4 dans chaque poêle) et attendez que des petites bulles se forment (environ 30 secondes) avant de retourner vos pancakes pour 30 secondes encore. Testez votre feu pour que les pancakes soient justes dorés.

Pour les puristes, accompagnez-les de sirop d’érable, sinon, sortez les confitures, pâte à tartiner, miel, fruits…

Comme vous aurez une montagne de pancakes, c’est l’occasion d’en offrir à vos amis, vos voisins (à moins que vous ne préfériez faire une over-pancake-dose).

Bon appétit !

photo copie 5

 

photo copie 4